It’s up to you, New York, New York!

Après plusieurs jours dans la tranquilité des ancrages paisibles, des petites villes de campagne, nous trépignons d’impatience de vivre à nouveau la folie des grandes villes, les claxons à répétitions, le stress des gens rentrant au travail, le trafic et la pollution. Enfin, New York, te voici! La ville se révèle à la hauteur de … Lire la suite It’s up to you, New York, New York!

Un voilier c’est bien, mais un voilier avec un mat, c’est mieux!

Nous n’avons pas trouvé de wifi gratuit dans le milieu de la rivière Hudson, veuillez donc nous pardonner le fait que nos publications apparaissent avec quelques jours de décalage… Partis de Castelton le 22 septembre à 5h du matin, l’équipage découvre les plaisirs de la navigation de nuit sur la rivière Hudson avec les barges, … Lire la suite Un voilier c’est bien, mais un voilier avec un mat, c’est mieux!

Lock #1, lock #1, this is Boreas…

Hier matin, nous avons passé notre première écluse, à Whitehall. C’est là qu’on a réalisé qu’un bateau de 38 pieds, c’est lourd à arrêter et à pousser. Heureusement, avec 4.5 membres d’équipage, nous avons assez de paires de bras à notre portée. Cette nuit, nous dormons au Castelton Boat Club, avec un bon wifi et … Lire la suite Lock #1, lock #1, this is Boreas…

L’apprentissage de Charles commence…

Plusieurs premières pour Charles depuis le départ dimanche matin. Premier ancrage, premiers accostages, premier dématage. Pour l’instant, nous avons descendu le Lac Champlain (à moteur) pendant deux jours. Au passage, un sympatique ancrage à Kingsland Bay. Tout va comme sur des roulettes pour l’instant; il fait beau et chaud pour ce temps-ci de l’année, personne … Lire la suite L’apprentissage de Charles commence…

Le début du commencement de l’amorce d’un embryon de vacances reposantes…

Petite semaine pour nos débuts de vacances. Seulement un pique-nique de départ, un voyage à Québec pour voir la famille et les arrière-grands-parents de Charles, un voyage au bateau pour avancer les projets urgents, un rendez-vous chez le médecin pour Charles, une soirée d’observation d’étoiles et d’apprentissage de l’orientation au sextan, sans compter les travaux … Lire la suite Le début du commencement de l’amorce d’un embryon de vacances reposantes…

Il y a de l’électricité dans l’air…

On est en droit de se dire qu’un gars qui a fait 5 années d’études en physique à l’université doit savoir ça mange quoi en hiver l’électricité. Comprendre la physique de la chose, c’est une bonne base, mais ça n’est pas très utile si on ne connaît pas le fonctionnement des appareils électroniques ainsi que les composantes … Lire la suite Il y a de l’électricité dans l’air…

Le triomphe de l’arche

Pour notre périple d’un an, nous prévoyons réduire au minimum le nombre de fois où nous auront à naviguer à l’aide du moteur ou de payer un quai, dont le principale avantage de ce dernier (outre la facilité du ravitaillement) est de pouvoir faire le plein d’électricité. Les batteries qui alimentent les divers instruments de navigation (et éventuellement le frigidaire) doivent être rechargées régulièrement pour leur assurer une durée de vie raisonnable. Voyant une opportunité sur kijiji de devenir les heureux propriétaires d’un panneau solaire neuf et assez puissant (230 W), nous avons sauté sur l’occasion. Mais où installer sur le bateau un panneau rigide faisant 65 » par 35 »? … Lire la suite Le triomphe de l’arche

Septique du réservoir

Selon les normes américaines, tout bateau doté d’une toilette doit être aussi équipé d’un réservoir pour collecter les matières fécales, car il est interdit de rejeter ces déchets dans un lac. Les propriétaires précédents du bateau l’ont doté d’un réservoir flexible avec des tuyaux de faible qualité afin de répondre aux normes, mais sans souci des odeurs … Lire la suite Septique du réservoir

Les matelots

Deux capitaines sur un même navire; est-ce vraiment possible? Capitaine Catherine : Fille de défis, je suis une fille passionnée! Vous pourriez le remarquer par tous les projets que j’entreprends sur la mer ou en randonnée à plus de 5500 mètres. Jeune, j’ai souvent navigué sur le magnifique fjord du Saguenay et des aventures de … Lire la suite Les matelots