Première étape: La mise à l’eau

Nous avions pour objectif de mettre le bateau à l’eau assez tôt dans l’été pour que nous sachions s’il flotte et, si ce n’est pas le cas, pour que nous ayons le temps de réparer les fuites. De plus, notre expérience passée nous a montré qu’en attendant trop dans la saison, le niveau du lac pouvait tomber trop bas pour que l’on puisse mettre le bateau à l’eau. Une fois les problèmes de moteur résolus et l’enrouleur posé, nous avons planifié la mise à l’eau pour samedi le 10 juin à 11h. Pour l’occasion, nous avons invité tous les parents et amis qui ont contribué aux travaux sur le bateau. La tension est palpable. Par où l’eau va-t-elle entrer? Par le nouveau joint de quille et les nouveaux boulons? Par les nouveaux passes-coques? Ou encore par un trou inconnu jusqu’alors? Quand le lift dépose le bateau sur l’eau, le conducteur, un cowboy saoul la moitié du temps, me fait signe d’entrer dans le bateau le premier. J’y vais, puis je fouille sous les planchers et les passes-coques à la recherche de la fuite d’eau tant crainte. Tout est sec. L’eau n’entre pas!

Je sors et je ne sais pas trop quoi dire aux autres, ou quoi faire. Ça veut dire qu’on peut partir! L’aventure commence enfin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s