La révolution des crabes

Tous les jours, sauf le dimanche, les watermans de la baie de Chesapeake partent faire leur journée de pêche au crabe. Au cours d’une bonne journée, ils récoltent 4 ou 5 bushels  (de gros paniers), qu’ils vendent environs 60 à 100$ le panier à leur distributeurs, Ces derniers congèlent les crabes pour les envoyer partout à travers le pays, ou les revendent aux restaurateurs locaux qui pourront se vanter de faire le meilleur crab cake du coin.

Située au beau milieu de la Baie de Chesapeake, l’île de Tangier est habitée par une poignée de pêcheurs et restaurateurs. Les habitants s’y déplacent en voiturette de golf et les touristes s’y rendent pour la tranquilité des lieux. Le propriétaire de la marina de l’île, Mr. Parks, est lui-même un ancien pêcheur de crabe, qui, après 50 ans de dur labeur, a pris sa retraite et a ouvert sa marina. Il n’a pas la langue dans sa poche et nous en avons pour quelques longues minutes à écouter son histoire et celle de sa famille. La plupart des tombes de l’île appartiennent d’ailleurs d’anciens membres de la famille Parks. Maintenant, il ne reste que lui et deux de ses petits-enfants; Tous les autres sont partis faire leur vie ailleurs, comme beaucoup de jeunes de l’endroit. L’île est condamnée; avec la montée des eaux, elle sera submergée d’ici une vingtaine d’années. Paradoxalement, ses habitants ont pour la plupart voté Trump en 2016 et voteront encore pour lui en 2020. L’homme leur offre, avec ses belles paroles, l’espoir que la région retrouvera la vitalité économique des belles années de la production de crabe. L’avenir des villages côtiers passe-t-il par le crabe?

Aujourd’hui, nous avons fait nos derniers adieux à la Baie de Chesapeake et à son crabe. Nous avons atteint Norfolk, la porte d’entrée de l’intra-coastal waterway (ICW), qui nous mènera à travers canal et ponts vers la Floride. Nous passeront quelques jours ici, pour laisser passer le mauvais temps (plusieurs rafales de vents sont attendues cette nuit). Charles s’est fait de nouveaux amis avec lesquels il navigue maintenant, soit les équipages des bateaux Entomo et Andromeda. D’autres aventures à suivre à travers l’ICW…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s